It’s alright to hide

Il fait tomber son appareil dans l’eau : ça tourne mal 😱😱

Camera on a beach it wet from sea wave
Image d’intro putaclic

J’ai débarqué à Invermere on the lake un beau dimanche d’avril, en fin d’après-midi. À cette période de l’année, le village avait tous les aspects d’une ville-fantôme. Il me faisait penser à un vieux décor de western spaghetti, avec ses commerces « saloon Â» dotés de devantures en bois et de typographies américaines criardes. Quant à la poussière omniprésente, la saleté des pick-ups et mes éternuements à répétition pouvaient en témoigner allègrement.

Bled paumé entre plusieurs parcs nationaux, Invermere possède une vue imprenable sur les Rocheuses à tous ses coins de rue. En été, la population du village passe de 4 000 à 40 000 habitants. Ainsi, même les immenses routes canadiennes ne sont pas suffisantes pour accueillir tout le tourisme de masse. Des embouteillages monstrueux empêchent l’accès aux magnifiques lacs naturels et aux plus beaux endroits de Banff et de Jasper National Parks.
Je te conseille donc d’éviter la période juillet-août pour un road trip, au risque d’être vite déçu. Je te déconseille également d’y aller en hiver : les températures extrêmement basses rendent beaucoup de routes et de randonnées inaccessibles. De plus, les lacs sont gelés de novembre à (au moins) début juin. L’idéal est donc la période mi-juin ou début septembre. J’ai lu que la couleur bleu-vert des lacs était essentiellement visible en plein été, mais je sais maintenant qu’ils sont déjà sublimes une fois complètement dégelés.

DSC_4305
Wells Gray Provincial Park – Helmcken Falls
DSC_4346_Lake_louise
Banff National Park – Lake Louise
DSC_4348
Banff National Park – Moraine Lake
DSC_4331
Banff National Park – Johnston Canyon (Secret Cave)
DSC_4365_yoho_valley_road
Yoho National Park – Yoho Valley Road

C’est en parcourant les routes de Yoho National Park que la catastrophe est survenue. Je voulais aller admirer les splendides Takakkaw falls mais la route qui y menait était fermée jusqu’à mi-juin. J’ai tout de même profité d’être dans les parages pour faire une photo de la rivière Yoho. Faute grave :

appareil_tombe_eau_2

Voilà, tu n’auras donc que très peu de photos de Jasper National Park à cause de cette mésaventure.
J’avais pourtant réservé
une croisière à $74 dollars sur Maligne Lake pour aller jusqu’à Spirit Island. Hélas, je n’ai pu prendre qu’une petite vidéo avec mon téléphone :

Mais comme j’ai réussi à faire refonctionner mon appareil, ça me laisse une porte ouverte pour un nouveau « Focus Photography ». Ça me laisse également l’occasion de te montrer ce que j’ai pu prendre en photo en une petite demi-journée de road trip :

DSC_4408_tangle_creek_falls
Jasper National Park – Tangle Creek Falls
DSC_4424_icefield_parkway
Icefields Parkway
DSC_4395
Jasper National Park – Athabasca Canyon

Il faut savoir que j’ai trouvé le parc de Jasper bien plus sauvage et grandiose que Banff qui, bien que sublime, tient plus d’un parc Disneyland que d’un vrai parc naturel. Si ce n’est, il est vrai, le fameux Peyto Lake (la photo ci-dessous a été prise après la catastrophe) :


F O C U S    P H O T O G R A P H Y

DSC_4452
Banff National Park – Peyto Lake

C O M M E N T    R É P A R E R    S O N    R E F L E X    S ‘ I L    T O M B E    D AN S    L ‘ E A U    ?

Tu entendras beaucoup de sottises, beaucoup de gens qui ont eu énormément de chance dans leur manière de s’occuper d’un reflex qui a pris l’eau. La méthode la plus courante est de mettre son reflex dans un énorme saladier rempli de riz. Si cette technique fonctionne pour d’autres appareils électroniques (comme un téléphone portable), elle est très limitée en ce qui concerne les appareils plus volumineux. En effet, le riz a tendance à absorber l’eau qui se trouve sur les parois de l’appareil mais certainement pas à l’intérieur de ce dernier. Cela peut fonctionner pour l’objectif s’il est plein de buée mais moins pour l’appareil photo. Tout dépend de la quantité d’eau qu’il a reçue. En outre, les pâtes absorberaient beaucoup plus l’eau que le riz.
Le mieux reste donc d’enlever la batterie immédiatement afin d’éviter les courts-circuits et de mettre l’appareil en plein soleil pendant 24 à 48h. Il faudra certainement le faire nettoyer après et, si tout se passe bien, tout devrait refonctionner.
Une autre technique, plus risquée, est de mettre son appareil dans un four entre 35 et 40 degrés.
Si, par malheur, ton appareil tombe dans de l’eau de mer, il y a beaucoup moins de chance qu’il fonctionne à nouveau, car le sel a tendance à oxyder les appareils électroniques. Mais, encore une fois, il y a eu des success stories !

appareil_tombe_eau_3


A B O N N E – T O I    !

Cet article t’a plu ? Alors partage-le et n’oublie pas te t’abonner à ma page Facebook et à mon compte Instagram !
Je me débrouille toujours pour que mes articles soient lisibles en 5 minutes : c’est le temps en moyenne qu’un être humain passe aux toilettes. Coïncidence ?

2 commentaires sur “It’s alright to hide

Ajouter un commentaire

Répondre à kyflyn Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :